Visite de Roland Habersetzer en Normandie

Roland Habersetzer vient de prendre la décision de se reposer quelque peu.

GC_Habersetzer_GCUne vie consacrée à l’illustration et à la défense des Arts Martiaux au travers de multiples cours, stages, articles, ouvrages ne lui a laissé que peu de temps. C’est une Œuvre accomplie mais dont on ne pourrait jamais voir la fin.  Et, parfois, l’impression de se battre contre des moulins à vent. Et, parvenu à un certain âge, le temps devient précieux. Arrive l’envie et le besoin de se détacher.

Quarante deux ans entre ces deux photos ! 

Des vacances sur la Côte Picarde ont été l’occasion de traverser la Bresle et de venir rendre visite à Georges Charles dans son fief normand. Ils se sont rencontrés en juin 1975 à l’occasion de la fondation du CRB (Centre Rhénan Budo) dont Georges Charles fut l’un des tous premiers Membres, il y a donc plus de quarante ans.

Et depuis cette époque sont toujours restés en contact dans ce qu’on pourrait nommer une grande estime réciproque. Mais cette fois-ci les retrouvailles ont été exclusivement civiles. Difficile de ne pas évoquer le passé et les passions communes.

vin-japonMais, finalement, se tourner vers l’avenir n’est pas si mal non plus. Et surtout de partager un moment. En quelque sorte de redevenir « normaux » et d’abandonner, enfin, titres et fonctions. Et, probablement, pour la première fois d’aborder d’autres passions.

L’occasion pour Georges Charles de faire découvrir à Roland Habersetzer un étonnant vin blanc japonais dont le vignoble, dit-on là-bas, remonte au VIIIe siècle. Et qui fut apprécié. C’est juste un moment qui méritait d’être relaté.

 

Georges Charles

Roland Habersetzer vient de publier une « compile » de ses principaux textes. C’est une somme qui nous permet de mieux comprendre son combat et ses aspirations.

Plus d’information ci-dessous :

Fondamentalement Martial