L’ANNEE CHINOISE DU CHEVAL DE BOIS JIA WU

Comme tous les ans depuis des années on ne vous donnera pas de thème astrologique vous promettant Monts et Merveilles ou, au contraire, plaies et bosses et catastrophes diverses et variées. On a vu, récemment, que la prévision de l’apocalypse pour le 21 décembre 2012 s’est transformée en vaste rigolure. Il en va de même pour à peu près toutes les prévisions infaillibles.

Lorsqu’un avion s’écrase tous les passagers et les membres d’équipage ont un thème astral différent occidental ou oriental.
Il est évidemment possible de rechercher dans le thème du pilote ou d’un passager une prédiction n’incitant pas au voyage ce jour là. Ou de faire le thème astral de l’avion et de constater qu’il n’est pas très bon. Mais il est préférable d’invoquer le concours de circonstances et une défaillance humaine ou/et mécanique. Bien que l’avion soit un corps céleste il échappe bien souvent, et heureusement, à l’influence des constellations. Donc des prévisions astrologiques.

Mars ou le Cheval chinois, fut-il de Bois, n’ont probablement rien à foutre que Marcel Raboudin ou que Madame Eugénie Zonzon soient brutalement transformés en chaleur et en lumière comme le disait justement Clostermann. Cela fait penser à Hitchcock qui refusait de monter dans un avion si il constatait la présence d’un enfant portant un nounours ou une poupée et argant le fait, vérifiable, que le crash de l’avion serait nécessairement illustré par une photo de ce nounours ou de cette poupée dans les décombres.

Ce qui implique le fait que tout journaliste compétent se rendant sur les lieux d’une catastrophe doit nécessairement se munir soit d’un nounours ou d’une poupée qu’il jettera dans les débris, après l’avoir mutilé, juste avant de prendre la photo qui sera, nécessairement, publiée. Ou de l’acordéon flottant sur l’eau après un naufrage et émettant quelques notes lugubres.
L’astrologie n’a rien à voir là dedans et moins encore l’horoscopie qui donne des indications, plus ou moins utiles, mais qui ne prédit rien, sauf après coup.

L’astrologie c’est comme ces économistes, ou déconomistes, qui vous disent pourquoi la crise a eu lieu, après coup, ou ces historiens qui vous expliquent pourquoi on a gagné la bataille de la Marne, après coup.

Les explications auraient été absolument les mêmes si on l’avait perdue cette bataille de la Marne.

Donc nous avons préféré vous donner ces indications qui, peut-être, vous seront utiles. A la seule et unique condition de conserver votre libre arbitre. Savoir que Louis Bertignac et François Hollande sont natifs de l’année du Cheval de Bois n’est d’aucun intérêt. Quoique, en les observant, on arrive quand même à se faire une petite idée de ce à quoi on s’attend en matière de natifs de l’Année du Cheval.

Enfin certains m’ont fait le reproche d’un trop plein d’illustrations car, visiblement, ils n’apprécient pas les miquets et qu’ils préféreraient de la “vraie astrologie chinoise” avec des tas de proverbes, un pour chaque jour, c’est à la mode et puis des calculs compliqués auxquels le commun des mortels (et même des Dieux !) ne comprennent rien.

Et puis le fait que deux animaux du Zodiaque ne sont pas fait pour s’entendre.
Je suis Tigre de Métal et Martine est Serpent d’eau qui sont, normalement, incompatibles et on est ensemble depuis plus de trente ans.

On finit par s’arranger car comme elle mange des légumes elle ne m’enquiquinne jamais sur la cuisson de ma viande alors que deux Tigres n’en finiraient pas d’imposer chacun son fait.
Donc je ne vous donnerai pas mes prévisions exclusives pour cette Année du Cheval si vous êtes Cochon de Terre ou Rat de Bois ni Fox Terrier à poil dur comme aurait dit Pierre Dac.

Il y a des bouquins et des revues spécialisées pour ça !

Et même des sites fort bien faits.
Mais généralement payants.

Et puis là comme c’est gratos, je me fais plaisir.

Honni soit qui mal y dépense !

Et surtout, surtout “Ne Sutor Ultra Crepidam”qui peut aussi se formuler
“Sutor Ne Supra Crepidam”, je sais.

Un cordonnier, un jour, fit remarquer à un sculpteur grec célèbre, certains diront un peintre, un nommé Apelle parait-il, que la sandale qu’il figurait ne tiendrait pas au pied car il manquait une lanière. Le sculpteur (ou le peintre !) remercia le cordonnier et s’empressa de rajouter la fameuse lanière. Mais ce dernier, enhardi par l’attitude bienveillante de l’artiste lui fit remarquer que le mollet était trop…
Et il s’attira cette remarque cinglante :
“Pas plus haut que la sandale, cordonnier !”

 

Quelques données sur le Cheval asiatique


Une histoire de caractère(s)

Cheval (avec une Majuscule)si il s’agit du caractère représentant l’animal cyclique – on dira de même le
feu, avec une majuscule, donc le Feu, si il s’agit du Feu des Cinq Eléments.
De même on peut distinguer l’homme et la femme (minuscules) de l’Homme quand il embrasse les deux !
Pour ma part je préfère utiliser Etre Humain, ce qui est, en soi, tout un programme.

Le Cheval, après le Tigre et le Dragon, est l’animal le plus représenté dans l’art chinois, par conséquence
asiatique. Mais ses diverses représentations, comme le caractère chinois qui le désigne, sont trés variables.
Le Cheval possède donc de nombreux caractères qui vont, on s’en doute, du meilleur au pire.

Et il en va de même, cela va sans dire, en horoscopie ou en astrologie.

 

caractère chinois cheval Ma

Le caractère basique Ma, le cheval : On distingue la tête et la crinière, les jambes, donc les pattes, et la queue donc le panache.
Année du Cheval de Bois

Le cheval de style Kawayi – cucul ou nunuche – et le caractère simplifié Ma

 

caractère Cheval

Le caractère Ma – Cheval en style calligraphique
Année du Cheval

Calligraphie le caractère et l’image du Cheval – Shi Yun artiste contemporain

 

Cheval Xu Peihung

Là c’est du plus figuratif : Cheval au galop de Xu Peihung (1894 1953)
Cheval par Yakeushi Seiho (1864 1942)

Cheval par Takeushi Seiho (Japon) (1864 1942)
Cheval japonais

Cheval japonais sur fil de bambou : XVIIe Coll. G.C.
caractère chinois cheval évolution

L’évolution du caractère Cheval (Ma) De la forme antique à la forme simplifiée

La description, les qualités et les défauts du Cheval

En Chine, nous l’avons dit, il est l’animal le plus représenté après le Dragon et le Tigre. C’est un seigneur et chacun loue sa bravoure et sa droiture, donc sa noblesse.

Il est important et il le sait. Il a toujours été le fidèle compagnon des chevaliers, cela va sans dire, puisqu’il est représentatif, au premier plan, de l’Art Chevaleresque. Mais cela implique aussi, parfois, une certaine morgue, voire du mépris, pour les autres bestioles.

C’est la fameuse attitude cavalière. Il est, également, à cheval sur les principes.

Et parfois même quelque peu bourrin.

Depuis le plus loin que l’on puisse remonter dans le temps il représente donc la force solaire contrairement au boeuf (au buffle, au taureau…) qui représente la force terrestre ou chtonique. Certains préhistoriens; et non des moindres, comme Leroi-Gourhan, ont remarqué qu’il se situait représenté dans la partie gauche des galeries de grottes ornées alors que le boeuf occupait plus généralement la partie droite de celles-ci.