L’ANNEE CHINOISE DU SERPENT D’EAU

” Si à midi le roi te dit qu’il fait nuit, contemple avec lui les étoiles “

Par Georges Charles

Carte de l'Année du Serpent de l'Eau

Carte de Voeux de l’Année du Serpent de l’Eau 2013

Contenu de la page :


  1. Avertissement sérieux
  2. Quelques données sur le Serpent Asiatique
  3. La description, les qualités et les défauts du Serpent
  4. Année du Serpent Noir Gui Si nageant dans l’herbe marine
  5. Le Serpent d’Eau
  6. Calendrier Impérial
  7. Le Serpent n’a pas trop bonne presse en Occident !
  8. Proverbe chinois et Traditions :

 

Serpent d'eau

Entrons dans le vif du sujet. Le serpent d’eau c’est ça ! Brrrr…

Serpent 2013

Mais finalement en 2013 il est sympa et souriant !

 

 

Retour en haut de page

Avertissement sérieux :

Comme tous les ans depuis des années on ne vous donnera pas de thème astrologique vous promettant Monts et Merveilles ou, au contraire, plaies et bosses et catastrophes diverses et variées. On a vu, récemment, que la prévision de l’apocalypse pour le 21 décembre 2012 s’est transformée en vaste rigolure. Il en va de même pour à peu près toutes les prévisions infaillibles.

Lorsqu’un avion s’écrase tous les passagers et les membres d’équipage ont un thème astral différent occidental ou oriental.

Il est évidemment possible de rechercher dans le thème du pilote ou d’un passager une prédiction n’incitant pas au voyage ce jour là.

Ou de faire le thème astral de l’avion et de constater qu’il n’est pas très bon. Mais il est préférable d’invoquer le concours de circonstances et une défaillance humaine ou/et mécanique. Bien que l’avion soit un corps céleste il échappe bien souvent, et heureusement, à l’influence des constellations.

Donc des prévisions astrologiques.

Mars ou le Serpent chinois, fut-il d’Eau, n’ont probablement rien à foutre que Marcel Raboudin ou que Madame Eugénie Zonzon soient brutalement transformés en chaleur et en lumière comme le disait justement Clostermann. Cela fait penser à Hitchcock qui refusait de monter dans un avion si il constatait la présence d’un enfant portant un nounours ou une poupée et argant le fait, vérifiable, que le crash de l’avion serait nécessairement illustré par une photo de ce nounours ou de cette poupée dans les décombres.

Ce qui implique le fait que tout journaliste compétent se rendant sur les lieux d’une catastrophe doit nécessairement se munir soit d’un nounours ou d’une poupée qu’il jettera dans les débris, après l’avoir mutilé, juste avant de prendre la photo qui sera, nécessairement, publiée. Ou de l’acordéon flottant sur l’eau après un naufrage et émettant quelques notes lugubres.

L’astrologie n’a rien à voir là dedans et moins encore l’horoscopie qui donne des indications, plus ou moins utiles, mais qui ne prédit rien, sauf après coup.

L’astrologie c’est comme ces économistes, ou déconomistes, qui vous disent pourquoi la crise a eu lieu, après coup, ou ces historiens qui vous expliquent pourquoi on a gagné la bataille de la Marne, après coup.

Les explications auraient été absolument les mêmes si on l’avait perdue cette bataille de la Marne.

Donc nous avons préféré vous donner ces indications qui, peut-être, vous seront utiles. A la seule et unique condition de conserver votre libre arbitre. Savoir que Ségolène Royal et Patrick Sébastien sont natifs de l’année du Serpent d’Eau n’est d’aucun intérêt. Quoique, en les observant, on arrive quand même à se faire une petite idée de ce à quoi on s’attend en matière de natifs de l’Année du Serpent.

Et le fameux Serpent d’Eau semble tout de suite beaucoup plus proche, voire domestique sinon familier. Les serpents font d’ailleurs désormais partie des NACS ou “nouveaux animaux de compagnie(s)”. Enfin certains m’ont fait le reproche d’un trop plein d’illustrations car, visiblement, ils n’apprécient pas les miquets et qu’ils préféreraient de la “vraie astrologie chinoise” avec des tas de proverbes, un pour chaque jour, c’est à la mode et puis des calculs compliqués auxquels le commun des mortels (et même des Dieux !) ne comprennent rien.

Et puis le fait que deux animaux du Zodiaque ne sont pas fait pour s’entendre.

Je suis Tigre de Métal et Martine est Serpent d’eau qui sont, normalement, incompatibles et on est ensemble depuis plus de trente ans.

On finit par s’arranger car comme elle mange des légumes elle ne m’enquiquinne jamais sur la cuisson de ma viande alors que deux Tigres n’en finiraient pas d’imposer chacun son fait. Donc je ne vous donnerai pas mes prévisions exclusives pour cette Année du Serpent si vous êtes Cochon de Terre ou Rat de Bois ni Fox Terrier à poil dur comme aurait dit Pierre Dac.

Il y a des bouquins et des revues spécialisées pour ça ! Et même des sites fort bien faits. Mais généralement payants. Et puis là comme c’est gratos, je me fais plaisir.

Honni soit qui mal y dépense !

Et surtout, surtout “Ne Sutor Ultra Crepidam”qui peut aussi se formuler “Sutor Ne Supra Crepidam”, je sais.

Un cordonnier, un jour, fit remarquer à un sculpteur grec célèbre, certains diront un peintre, un nommé Apelle parait-il, que la sandale qu’il figurait ne tiendrait pas au pied car il manquait une lanière. Le sculpteur (ou le peintre !) remercia le cordonnier et s’empressa de rajouter la fameuse lanière. Mais ce dernier, enhardi par l’attitude bienveillante de l’artiste lui fit remarquer que le mollet était trop… Et il s’attira cette remarque cinglante : “Pas plus haut que la sandale, cordonnier !”

 

Retour en haut de page

Quelques données sur le Serpent Asiatique

Une histoire de caractère(s)

Serpent caractère chinois

Le caractère She, le Serpent Ici avec l’animal sur fond noir

Serpent de bois caractère chinois

Serpent de l’Eau (Shui She) Double sifflement du ssserpent ! C’est le Serpent Noir de 2013

serpent calligraphie chinoise

Le caractère She veut bien dire Le Serpent ! Il se dissimule dans le trait du pinceau.

serpent caractère chinois

Mais il s’imprime aussi comme ça. C’est moins strict bien que très décoratif. Carte de Voeux pour l’Année du Serpent

serpent caractère chinois rouge

Mais il peut aussi s’exprimer comme ça, avec un peu plus de forme !

serpent 2013

Ou dans ce design occidental qui a tendance à se reproduire à l’infini !

Serpent caract japonais

Là c’est un peu de l’épais pour le tatouage basique japonais !

caractères she serpent

Quelques variantes dudit caractère She. Presque autant que de sortes de serpent !

 

Retour en haut de page

La description, les qualités et les défauts du Serpent

En Chine il s’agit d’un animal important puisque représentant la matérialisation des forces profondes et occultes, chtoniques, de la Terre.

Mais comme le serpent et capable de monter dans les arbres ou de se redresser verticalement il représente également la jonction avec le Ciel. C’est pour cela qu’il est froid comme la terre mais qu’il se réchauffe au soleil afin de devenir actif.

Les Chinois avaient remarqué depuis des millénaires qu’il s’agit, contrairement aux mammifères et aux oiseaux, d’un animal terrestre à sang froid.

Joseph Needham de l’Université de Cambridge, a probablement été l’un des premiers occidentaux à remarquer que le Neijing Suwen traitait de deux types de circulation du sang, la circulation Yang, rouge et la circulation Yin, bleue. Donc de la circulation artérielle et de la circulation veineuse.

Sans épiloguer sur la date de la rédaction de cet ouvrage de l’antiquité chinoise il précède la “découverte” ou “l’invention” de Harvey (1578 1657) , sur la circulation sanguine au pire d’un millénaire et au mieux de deux millénaires.

Mais dans ce cas Confucius a probablement raison puisque la “découverte” donc en terme juridique “l’invention” d’un trésor ne permet à son inventeur que de le découvrir où il avait été enterré puis oublié.

L’inventeur ne crée rien, il redécouvre, il met à decouvert ce qui avait été enfoui.

Historiquement et “scientifiquement” une bonne douzaine le lascars avant Galilée ont affirmés, et ceci depuis les Egyptiens, les Grecs, les Romains et les Chinois de l’antiquité, que la terre était ronde et qu’elle tournait autour du soleil mais comme ils n’avaient pas eu d’ennuis avec le Vatican on les a oubliés. Et il faut bien faire oeuvre de pédagogie !

Quoi qu’il en soit la représentation symbolique la plus évidente de la Chine Antique concernant le Serpent (certains diront le Dragon – Mais un Dragon sans patte(s) est-il bien un Dragon ?) est celle de Fuxi et Niouwa le “couple originel” qui ressemble déjà, bougrement, à un caducée. On y retrouve, aussi, le symbole de l’équerre et du compas et, en regardant bien la figure, du carré, du triangle et du cercle. On y trouve, encore, le soleil, la lune et les étoiles. Et, probablement jadis, l’or et l’argent. Ceci pour comprendre que le Serpent n’est pas étranger à l’alchimie spéculative ni opérative. Car le serpent laboure et arpente la terre et s’élève vers le ciel. C’est un initié et, surtout, un initiateur.

Fuxi et Niuwa

Fuxi et Niuwa, le couple originel qui ont forme de Serpent et de caducée.

Elle tient un compas.

Il tient une équerre.

Il y a donc inversion, révolution, entre le Yin et le Yang.

En haut le Soleil, en bas la lune qui sont reliés par des étoiles.

On retrouve le Carré, le Triangle, le Cercle.

Musée National de Shanghai – époque Han (photo Jean François Madelain).

Nouvel an du Serpent fille

Estampe du Nouvel an Chinois du Serpent pour les petites filles

Nouvel An Serpent garçon

Estampe du Nouvel An Chinois du Serpent pour les petits garçons Dans les campagnes chinoise on donne encore des surnoms dévaluateurs aux nouveaux-nés masculins de manière à ne pas attiser la jalousie des Gui (Kouei, revenants ou entités perturbatrices).

Il n’est donc pas rare de voir un magnifique bébé joufflu se retrouver affublé du qualificatif de “petite chenille malingre” ou de “vermisseau pâlichon”.

Nommer ce même bébé “Dragon vigoureux” ou “petit Tigre” exposerait nécessairement celui-ci à des risques que ne prendraient aucun parents chinois, japonais, coréens ou vietnamiens.

Il en va donc de même pour notre fameuse année du “Serpent de l’Eau ” que d’aucuns qualifient également de “Serpent Hivernal”. La bestiole se veut particulièrement discrète mais efficace et ne cherche, en aucune façon, l’esbroufe de son digne prédécesseur le Dragon.

La période liée au “réveil du Serpent” se situe fin avril, début mai sauf si, c’est le cas cette année où il est l’animal emblême, il est réveillé par les tumultes de la fête du Nouvel An et particulièrement les pétards et feux d’artifice donc on est friand en Extrême Orient et plus encore dans le Pays du Milieu, la Chine.

Notre Serpent de Métal qui jusqu’alors hibernait se réchauffe progressivement jusqu’à être libre de ses mouvements qui peuvent devenir rapides et particulièrement précis.

Bouddha et Naga en Birmanie

Bouddha et Naga en Birmanie (Photo Shawei)

Bouddha et Naga en Birmanie

Bouddha et Naga en Birmanie Le Naga ou Naja (Roi) de dos (Photo Shawei) Dans les campagnes du Sud de la Chine on a coutume de dire que “l’envol bruyant du Dragon augure le réveil paisible du Serpent” et que si l’on parle plus volontiers du premier, c’est pourtant le second qui est plus utile.

Notre ami le reptile n’est pas victime là bas de la même aversion que dans nos contrées septentrionales et occidentales.

Il est même activement recherché, sinon élevé, pour protéger les greniers contre les invasions fréquentes de rongeurs et de moineaux. Il lui arrive également de terminer sa paisible existence sous forme de potage très réputé ou de potion mirifique censée redonner une vigueur toute juvénile à de vieux messieurs.

La bile et le venin du serpent passent, en effet, pour des remèdes souverains tandis que sa dépouille, ou mue, est également activement recherchée car elle symbolise la vitalité dans le renouvellement des énergies.

potion a base de serpent

Les potions à base de serpent mariné dans de l’alcool

Potion au venin de serpent

Le sang du serpent vivant est versé dans l’alcool

plat en forme de serpent

Quitte à consommer symboliquement un serpent, je préfère de loin celui-ci !

C’est le passage difficile des forces de l’obscurité vers la renaissance printannière.

Elle permettrait donc le transfert de l’énergie des os (reins et vessie) vers l’énergie des muscles et tendons (fois et vésicule biliaire) et permettrait, soit disant, de renforcer la vue.

Mais, toujours suivant ces croyances populaires que l’on nommait en Occident les “remêdes de bonne fâme” donc de bonne réputation – un lieu mal fâmé est un lieu de mauvaise réputation – il convient d’éviter le contact avec le graisse de serpent qui “fait rétrécir le pénis et le ratatine”.

Remèdes de “bonne fâme” qui sont devenus des “remèdes de bonnes femmes” puisqu’ils ont perdu leur racines avec la tradition et sont devenus du folklore.

Le folklore de folk = populaire, peuple et lore = transmission orale, fable est tout à fait honorable mais ne peut pas servir de référence concernant la médecine classique chinoise.

De même qu’une danse folklorique ne peut être confondue avec la danse classique. On peut tout à fait étudier un folklore, fut-il chinois, tout en évitant d’en être dépendant. Ce sont évidemment les serpents qui font courir ce bruit de manière à ce qu’on leur fiche la paix, la taille de cet attribut viril étant jugé important par pas mal d’habitants de notre basse planète.

Mais le Serpent paie un lourd tribu à cause de cette pharmacopée probablement millénaire mais qui n’a pas grand chose à voir avec la médecine classique – on n’en trouve par exemple aucune trace dans les divers traités classiques qui, pourtant ont le dos large. Son attitude discrète lui vaut d’être le symbole de l’intelligence sélective et de la richesse non ostentatoire.

A Hong Kong le “Serpent de Métal” (Jin She) désigne très populairement les fameuses ceintures de voyage dans lesquelles on dissimulait jadis des pièces d’or et désormais des billets verts, qualifiés de feuilles de salade, donc, en quelque sorte, notre fameuse “ceinture dorée qui vaut mieux que bonne renommée”.

Le Serpent représente donc, au propre et au figuré, un fameux viatique qui, bien que très discret, n’est n’est pas moins redoutablement efficace.

serpents du nouvel an en or

Des lingots d’or en forme de serpents “kawai” (nunuches)

Serpents du Nouvel An et or

Des serpents sur un nid de lingots d’or chinois !

Serpents du Nouvel an et richesse

Si le serpent n’évoque pas la richesse, il n’évoque pas non plus la pauvreté ! Toujours sur des lingots chinois ! Sa manière de se faufiler tant entre les herbes que dans les rochers et même de pouvoir sans difficulté traverser une mare ou un cours d’eau, lui, permet de représenter l’adaptabilité et la capacité de mener rondement des affaires complexes tant dans le travail qu’en société ou en amour. De sang froid et de respiration lente, il évoque également le pragmatisme et le contrôle de soi.

On lui reproche, évidemment, d’être quelque peu paresseux et d’appliquer en toutes choses la fameuse loi taoïste du minimum d’effort pour le maximum de résultats et d’efficacité.

On l’accuse également d’une certaine tendance à la flatterie, à l’enjôlerie, à la concupiscence et à l’autosatisfaction.

Il est, en outre, réputé pour son machiavélisme dans certains calculs sournois et combinaisons particulièrement complexes échappant ainsi au commun des mortels.

Prodigue et dépensier pour lui-même et ses amis de confiance, il est, par contre, avare pour tous les autres. Il est surtout très rancunier vis à vis de tous ceux qui ont eu le tort de lui marcher sur la queue en lui faisant perdre du temps et de l’argent.

En somme, officiellement, ce serpent est affublé de vilains défauts qui justement font son charme et qui, officieusement, deviennent des qualités tout à fait mandarinales qui le font apprécier de bon nombre de milieux où l’on ne saurait se passer de ses services et de ses conseils.

De ce fait, entre “initiés”, bon nombre de Chinois se reconnaissent en lui et lui vouent une affection secrète. C’est notamment en observant le combat entre un serpent et un échassier que le taoïste Zhang Sanfeng (Chan San Feng) eut une illumination qui fut à l’origine de la création de la Boxe du Mont Wudang qui fut l’ancêtre des arts internes d’où provient, notamment, le Taijiquan (Tai Chi Chuan).

Zhang Sanfeng et le Taijiquan ou Tai Chi Chuan

C’est en observant le combat d’un serpent (victorieux !) contre une grue (ou un héron !) que le Taoïste Zhan Sanfeng (Chan San Feng) initia, ou inventa, le Taijiquan ou Tai Chi Chuan. Il s’agirait plutôt, au vu des dates concernées, de la Boxe ou du Poing du Mont Wudang (Wudanquan Pai).

Le Taijiquan aurait été créé (historiquement ! ) au milieu du XVIIIe tandis que la Poing du Mont Wudang lui est antérieur de près de deux siècles.

Le Taijiquan ou Tai Chi Chuan est donc très loin d’être millénaire saif si on remonte à sa source originelle qui est le Daoyin Qigong sur lequel se sont greffé des formes “martiales” afin de concurrencer les Bouddhistes et le Poing du Monastère de Shaolin (Shaolinshiquan) qui est la forme ancienne, la forme du Saholin actuel a été “recréé” de toutes pièces sous la République Populaire de Chine à partir de bribes des Cinq anciennes Ecoles classiques que sont Hung Gar (Hongjiaqian) ; Mo Gar ; Liu Gar ; Choi Gar ; Li Gar et qui, elles mêmes ont donné naissance, récemment, à des Ecoles modernisées.

Grue et Serpent

Dans cette illustration détaillée on ne sait pas qui va avoir le dessus !

Si c’est le Serpent c’est le Taijiquan (Poing du Grand Faîte ) ou Tai Chi Chuan Si c’est la Grue c’est Le Poing de la Grue du Fujian (Zhonghequan ou “Poing Ancestral de la Grue) initié par la nonne bouddhiste Fang Qinian vers le XVIIe siècle. C’est l’éternelle (et stérile !) querelle entre petits bouddhistes et petits taoïstes.

Depuis bien longtemps des Sages ont admis, en Chine, que San Jiao He Yi : “Les Trois Enseignements s’unissent (s’harmonisent) en Un” Donc Bouddhisme, Taoisme et Confucianisme peuvent fort bien s’entendre si on s’élève un peu dans la doctrine et dans la pratique !

Zheng Manqing ou Chen Man Ching posture du serpent rampant

Le célèbre Shefu Zheng Manqing (Chen Man Ching) dans la posture du “Serpent qu rampe”du Taijiquan de la Famille Yang

Boxe du Serpent

Posture de la Boxe ou du Poing du Serpent de Style Externe (Waijia Shequan) “Pei Yin Pei Yang Shang Wei Dao” “Un Yin Un Yang c’est simplement le Tao”

Boxe du Serpent d'après Panda

La Boxe du Serpent de Style Externe influencée par Viper de Kung-Fu Panda ! Bon c’est vrai que ça fait plus bédé que Zheng Manqing.

Viper de Panda

Quelques ébauches du personnage (féminin !) de Viper dans Kung-Fu Panda

Le Kung-Fu Wushu externe c’est toujours un peu du Tex Avery et c’est pour ça que c’est super sympa !

Viper de Kung-Fu Panda

Et, justement, Viper dans Kung-Fu Panda !

Kaa le serpent du Livre de la Jungle

Et son arrière grand-oncle Kaa le Serpent du Livre de la Jungle de Rudyard Kipling vu par les Studios Disney.

Rudyard Kipling était un “initié” qui de dédaignait pas transmettre un peu de sagesse symbolique aux plus jeunes dans ses romans.

Dans le Livre de la Jungle, comme dans le Kung-Fu Wushu traditionnel on retrouve donc le Tigre (Bois), le Singe (Eau), l’Ours (Terre), le Serpent (Eau) et Moogli représente le Feu.

Mais comme Conan Doyle (Sherkock et surtout son frère Mycroft Holmes) et comme Ian Femming (James Bond ) il fut aussi un redoutable conseiller spécial des Services Secrets de sa Majesté !

Le Kung-fu Wushu externe c’est toujours un peu la “récréation” où l’on peut jouer à faire comme si… Tandis que le volatile gesticulait en tous sens, tentant de saisir le reptile, celui-ci déroulait tranquillement ses anneaux, frappant tantôt avec la tête, tantôt avec la queue, tant et si bien que l’oiseau découragé s’en alla. Cette stratégie de la souplesse et du mouvement continu impressionna notre taoïste qui, immédiatement, se mit à l’oeuvre créant ainsi une nouvelle forme de pratique encore utilisée par des millions de personnes de par le monde entier.

Il est vrai, par contre, que concernant le Kung-Fu Wushu externe, donc issu du monde Bouddhiste et, en particulier, du fameux Temple de Shaolin (qui signifie bosquet ou petite forêt) c’est une nonne nommée Fang Qinian qui, observant le combat d’une grue blanche (ou d’un héron sinon d’une cigogne suivant les écoles) avec un serpent alors qu’elle étendait du linge et que le grue eut raison du reptile, qu’elle eut l’idée d’imiter les mouvements du volatile initiant ainsi la fameuse Boxe de la Grue Blanche (Baihequan) du Fujian puisque cette aventure se déroulait dans cette région du Sud de la Chine située en face de Taiwan.

Par la suite cet “art du poing” s’exporta jusqu’à Okinawa (Tsuruken) où les formes anciennes sont toujours pratiquées dans le cadre du Tode et du Naha Te traditionnel qui furent l’ancêtre du Karatedo d’Okinawa puis du Japon et, partant du Karaté qui se pratique de nos jours en Occident.

Au vu de l’imagerie populaire et de la simple observation des faits, il semble que la version “externe” de Fang Qinian soit plus réaliste que celle, “interne”, de Zhang Sanfeng (Chan San Feng) car il est rare, dans la nature, que le serpent l’emporte sur l’échassier ! Mais le serpent de Zhan Sanfeng devait pratiquer le Taijiquan, ou du moins l’Art du Poing du Wudang, depuis plusieurs siècles ce qui explique bien des choses.

Serpent et cigogne porcelaine de Limoges

Serpent et cigogne dans une magnifique porcelaine de Limoges XVIIIe Musée National de la Porcelaine de Limoges. On voit que le serpent ne va pas nécessairement avoir le dessus ! Il a intérêt à avoir “fait” beaucoup de Tai Chi !

Cigogneet vipère

Bon, on va pas en rajouter une caisse mais là les jeux semblent faits ! Gravure représentant une cigogne noire capturant une vipère (XVIIIe).

Serpent et grue

Eh bien si, on en rajoute encore ! Ici le volatile ne semble pas en mener large.

A qui se fier ?

Sur le cadran solaire ancien, le serpent (She) se place à onze heure, moment où la lumière et la clarté permettent la réalisation des énergies internes. C’est selon les sages de la Chine ancienne, avec le Dragon, le Phénix et la Tortue l’un des animaux capable de regarder le soleil en face et d’en absorber l’énergie vitale.

Ce n’est pas tout à fait le zénith bien qu’il soit le sixième animal du zodiaque qui en compte douze mais bel et bien le “mouvement vers le haut” alors que le zénith pêche par sa position altière qui augure, bientôt, le passage vers le Yin, donc le déclin.

Il existe une différence fondamentale entre “monter” et “être arrivé au sommet”, le chemin vers le but important plus que le but lui-même.

C’est du moins ce qu’expliquent les praticiens du Tao. En montant on regarde le sommet, donc le Tao, lorsqu’on est arrivé au faîte on lui tourne le dos pour redescendre !

onyx vert dit serpentine

Onyx vert dit pierre serpentine ou serpentine

Le Serpent s’entend très bien avec le Coq et le Bœuf mais possède quelques inimitiés avec le sanglier, ou cochon, qui le dérange dans ses flâneries.

Sur un plan climatique, l’énergie Jue Yin (Yin ancien) se manifeste dans le vent. Il faudra donc encore s’attendre à quelques tempêtes mais également à des épisodes de chaleur sêche.

En résumé il devrait s’agir d’une année plus reposante que celle du Dragon et beaucoup plus profitable aux affaires à condition de savoir quelque peu manœuvrer en souplesse et avec stratégie et surtout d’éviter toute gesticulation fébrile et hystérique.

Le Serpent de l’Eau, symbole profond de la sagesse, de la réflexion est également très favorable à la méditation et au développement spirituel ce qui ne l’empêche nullement de savoir et de pouvoir réagir avec rapidité, sagacité et vivacité si le besoin s’en fait sentir.

Mamba Noir

Le mamba noir c’est un peu le Serpent de l’Eau de cette années 2013

Mocassin cuivré

Un mocassin cuivré encore plus impressionnant dans l’eau

Naja nigricolis

Des Naja nigricolis qui pourraient fort bien représenter le Serpent Eau et Feu des Energies terrestres et célestes de l’année Gui Si

Retour en haut de page

Année du Serpent Noir Gui Si nageant dans l’herbe marine

Serpent en papier découpé

Le Serpent en papier découpé suivant la tradition chinoise du Nouvel An Quelques explications sur les transcriptions, traductions et majuscules ! Suivant les diverses écoles d’astrologie, d’horoscopîe, il s’agit du Serpent, certes, mais il convient encore de préciser auquel élément il appartient. Ici, en l’occurence, il s’agit encore de l’élément Eau puisque ces éléments se suivent par couple.

Mais si le Dragon de l’an 2012 était également de l’élément Eau il s’agissait d’une Eau de tendance Yang alors que cette année il s’agit, pour le Serpent, d’une Eau de tendance Yin.

Généralement l’Eau est reliée à la couleur noire et plus précisément encore à la “couleur sombre et mystérieuse” (Xuan) qui est, suivant plusieurs auteurs classique celle des abysses donc d’un bleu extrêmement sombre.

Il ne s’agit donc pas comme le noir d’un d’une absence de couleur, toutes les couleurs essentielles demeurant noires dans l’obscurité, ni d’une non-couleur mais d’une couleur évoquant les abysses ce qui est symboliquement très différent.

Il peut donc aussi être question de Serpent Noir, de Serpent Sombre, de Serpent Mystérieux ou, très classiquement du “Serpent nageant dans les herbes marines ! “.

Pourquoi des MAJUSCULES à Serpent, à Eau (et aux autres Eléments) ?

Parce qu’il ne s’agit pas de l’eau en tant que liquide H20 mais de l’Eau en tant que principe symbolique évoquant tout un système, ou paragigme, lié à la tradition classique des Wu Xing ou Cinq Eléments (Cinq Agents, Cinq Dynamismes, Cinq Tropismes…etc).

De même pour le Métal et pour le Feu et à priori pour le Bois et pour la Terre.

En réalité on ne devrait pas traduire et utiliser les caractères chinois classiques qui sont des “images symboles” (Xiang) et non des définitions limitatives.

On devrait agir de même pour les termes comme Coeur (Xin), qui représente tout autre chose que le cardia ou “pompe cardiaque”, pour Esprit (Shen), pour Energie (Qi), pour Essence (Jing), pour Tao ou Dao, pour Taiji qui ont une toute autre valeur dans leur caractère que celle qu’on leur confère dans l’écrit. La plupart des majuscules ont disparu du Pinyin (transcription officielle des caractères chinois vers une langue écrite destinée au non-Chinois) mais le sens des mots également donc leur compréhension.

Pour ne donner qu’un exemple Taiji (que l’on retrouve dans Taijiquan par exemple alias Boxe du Grand Faîte (sic) ) à pu se traduire, en fonction des modes et des époques par “Grand Faîte” mais aussi par (avec ou sans majuscules !) grand comble (la partie située au dessus du grenier comme le fonds était celle située sous la cave), grand cap (en liaison avec la tête ou le chapeau, ce qui est le plus élévé dans l’être humain, la tête, et plus élevé encore chez quelqu’un de bien élevé le cap ou chapeau (bêret, casquette, képi…)puisqu’on ne sortait pas tête nue. Mais également grand sommet (pour une montagne).

Ji représente ce qui est “haut” et Tai le “grand”, l’ultime.

Il y aurait de même des questions à se poser sur la poutre faîtière (Taiji) qui est “le sommet vu de l’intérieur de la construction) qui, en architecture serait plutôt la poutre “maîtresse”. Mais dans ce cas on féminiserait Taiji et les gros rasés n’aimeraient pas trop. Le grand faîte a donc prévallu ces derniers temps mais au XVIII on retrouvait plus souvent le grand comble. C’est un comble !

serpent de papier

Serpent de papier découpé suivant la mode chinoise

Il n’est pas question de traiter quelqu’un de “serpent de papier !” comme on pourrait dire “Tigre de papier” pour désigner un matamore (littéralement à l’origine un “tueur de Maures” comme le Saint Jacques – Santo Iago – de la Reconquista ) mais on peut, par contre, utiliser l’injure très connotée de “Vipère lubrique” qui désigna, un moment, la quatrième femme de Mao, Jiang Qing. D’autre part, n’en doutons pas, il a existé en Chine sur l’immensité de son territoire et dans l’immensité de son histoire des myriades d’écoles donc de tendances sinon d’enseignements et même de sectes.

“Chaque école a sa secte, chaque secte a son école” se plait-on à dire en Chine ! Et il a bien fallu organiser tout cela, le régulariser et l’unifier pour présenter quelque chose de compréhensible aux kékés d’Occident qui croient que le Kung-Fu Wushu (minimum de 400 écoles !) peut s’organiser comme le foot (1 fédé !) ou le tennis et qu’il va suffire qu’Aimé Jacquet ou que Yannick Noa se pointent pour que tout se régularise d’un coup de baguette magique et qu’on ne voit plus qu’une seule tête bien dégagée au dessus des oreilles.

En astrologie ou en horoscopie, comme dans le Feng Shui il a existe un nombre encore plus grand d’écoles, de tendances, d’enseignements qui évidemment, à l’instar des écoles de diététique occidentales, se “tiraient la bourre” et juraient tous sur leurs Grands Dieux être les seuls à représenter la “tradition authentique”.

Serpent noir natrix

Serpent natrix pendant la phase de digestion ! Le serpent noir est particulièrement gourmand. Quatre cents traditions “authentiques” cela fait UNE tradition chinoise qui s’adapte à l’exportation quitte, après à revoir la copie et à tempérer le propos au bout d’à peu près trois années d’étude.

Et le problème est strictement le même en Acupuncture qui se doit de présenter un visage unique et officiel mais qui retire le masque en fonction de l’université chinoise choisie où l’enseignement est très différent en fonction qu’elle se situe à la capitale (Pékin), dans une zone économique spéciale (Hong Kong) ou en province (Chengdu). Dans ce dernier cas on note la présence plus affirmée de la phytothérapie et du Qigong considérés comme des “trucs de ploucs” à Beijing !

Donc il peut exister quelques différences concernant le choix de l’Elément considéré et même dans le décompte des années depuis l’instauration du Calendrier Impérial par l’Empereur Jaune. Une chose est certaine, par contre, le développement durable est connu en Chine depuis trois ou quatre millénaires et c’est pas demain la veille qu’on va moderniser ce qui a toujours ainsi fonctionné !

Il est habituel d’entendre “cette explication a été donnée par Untel sous les Song et a permis de moderniser le système”. Il y a donc mille ans.

 

Retour en haut de page

Le Serpent d’Eau

Mamba noir

Le mamba noir, ce n’est pas à proprement parler un serpent d’eau mais il nage fort bien !

Médaille du Serpent

Médaille du Serpent que l’on offre, comme un Saint Christophe ou une petite croix, aux enfants natifs de ce signe pour les protéger.

Les Portes de l’Année du Serpent de l’Eau ou “Serpent Noir nageant dans les herbes marines ” s’ouvriront (en Chine !) le 10 février 2013 à 9h00 du matin (Heure solaire, évidemment). Mais compte tenu du décalage horaire existant entre la Chine et l’Europe il serait logique de préciser que, pour nous, ici, la Nouvelle Année commencera en fait le lundi 11février à 9H00.

Mais ce serait aller contre l’avis de la majorité et je risquerai de passer pour un kéké des Alpes en maintenant, seul, cette position inconfortable bien que justifiée.

Vox populi, vox Dei ! Et cette année se terminera donc le 20 janvier 2014.

Serpent médaille

Un dessin en forme de médaille avec le Serpent, blanc en l’occurence

Mamba noir

Toujours la mamba noir qui vous salue bien pour la Nouvelle Année du Serpent de l’Eau !

Il possède un sourire assez énigmatique mais il n’a pas les yeux bridés. Le Serpent Noir ou Serpent de l’Eau représente l’élément Eau Yin. Il est donc relié au Jue Yin ou “Ancien Yin”. Mais il est également en liaison avec le Feu. Eau et Feu (Li et Kan) (ou Mi et Ka – Kami, en japonais désignant l’Eau et le Feu des forces de la nature qui est honorée dans la Tradition Shinto – en chinois Shen Dao – La Voie des Esprits – ).

Eau et Feu mis ensemble ont tendance à se dominer voire à se détruire. Mais ils peuvent provoquer la vapeur, donc l’énergie, le Qi (Ki ou Chi) qui est nécessaire au mouvement de vie.

Serpent en ivoire fossile

Petit serpent noir porte bonheur en ivoire fossile (XVIIe) Coll GC C’est l’Elément Métal (Jin) qui permet à la fois de les séparer et de les réunir comme le ferait un Chaudron (Hexagramme 50 Ding ou Ting). L’Elément Métal est essentiellement important dans ce contrôle du mouvement des énergies contraires car il permet également la juste mesure.

C’est Deou ou Teou, la cuillère, le boisseau, originellement en métal magnétique qui donne la direction de l’Etoile du Nord mais qui permet la “juste mesure” du grain et des liquides. C’est également grâce au métal que l’on peut séparer harmonieusement les parts pour procéder à un partage équitable.

Il est donc important dans le principe de l’Alchimie Interne (Neidangong ou Nei Tang Kung) puisqu’il représente le creuset, le chaudron sans lequel la fusion ne peut s’opérer et il est lui-même couplé avec son opposé le Bois qui fournit le combustible essentiel. On retrouve ce principe dans la Méditation Alchimique lorsqu’il est question du Régime du Feu et de l’Eau.

Sans bois (ou charbon de bois) pas de combustible et sans combustible pas de combustion, or celle-ci est nécessaire à la fusion (Lian) du métal lui-même ainsi qu’à la production de l’Energie (Qi) qui opére la transformation ou la mutation (Yi) ou la tranmutation (Hua). Symboliquement le Métal va être indispensable pour que l’Eau et le Feu du Serpent Noir be se détruisent pas mutuellement.

Ce Métal représente la rigueur, la rectitude, le principe observé sans lesquels toutes les contorsions sont possibles ! “En toutes circonstances conformez vous aux circonstances. Mais en conservant toujours votre Rectitude (Zheng)” Confucius.

Se conformer aux circonstances c’est la contorsion du serpent dans l’obscurité propice mais la Rectitude c’est l’action du Métal, la clarté et la rigueur qui tempère celle-ci ou qui lui donne une direction, littéralement qui le gouverne.

Serpent et Katana

L’alliance du Sabre – un Katana – et d’un Serpent ! Vision très “tatoo” de la Kundalini.

Serpent de la Kundalini

Représentation de la Kundalini ou montée de lénergie de la Terre vers le Ciel Dans les pratiques tantriques japonaise le sabre représente le Lingam (sexe masculin érigé) et le fourreau la (ou le) Yoni (sexe féminin). C’est pour cela qu’après avoir dégainé le sabre d’une main, le pouce et l’index de la main opposée recouvrent l’entrée du fourreau pour la dissimuler.

Si l’entrée du fourreau vide est visible c’est particulièrement (et symboliquement !) obscène. Mais qui sait encore cela ? Et l’obscène, comme le ridicule, ne tuent plus depuis belle lurette. On peut donc se promener le sabre à la main et le fourreau béant sans risquer quoi que ce soit sinon un mauvais courant d’air !

Kundalini

Une autre représentation symboliquement artistique ou artistiquement symbolique de la Kundalini !

Cela représente la montée de l’énergie dans le Yoga et diverses pratiques énergétiques indo-tibétaines. On remarque immédiatement que l’Alchimie chinoise, que l’on pourrait qualifier d’Alchimie du Tao ou Alchimie Taoïste utilise pragmatiquement les “Cinq Eléments” incluant le Bois et le Métal. Puisqu’on ne cesse de les utiliser dans les travaux alchimiques !

Il est étrange d’utiliser quelque chose et de n’en point parler aurait dit Molière ou Monsieur de la Palice. Concernant l’ Air qui est ici le Qi (littéralement air, souffle, vapeur, il est omniprésent dans les Cinq Eléments car il n’y a pas de Feu sans Air, pas d’Eau sans Air, pas de Bois sans Air, pas de Métal sans air (quand il y a oxydation du méta il se détruit !) et pas de Terre sans Air !

Le Qi dans la tradition chinoise représente donc à la fois l’Aie et l’Ether la Terre demeurant la “Quintessence” centrale du système. Nous n’opposerons pas le pragmatisme des Cinq Eléments de la Chine au platonisme des quatre éléments de l’Occident qui demeurent une théorie semble-t-il toute “platonique” !

Car nous serions obligés d’admettre que nos alchimistes tout en parlant des quatre éléments en utilisent d’autres, comme le Bois et Métal, sans trop s’en rendre compte ou en douce.

Serpent origami

Même quand il ne vous regarde pas (ne le regardez pas !) le Serpent est assez hypnotique ! Le Serpent est le sixième animal du zodiaque. Il se trouve donc au centre de celui-ci ou du moins, si on le place sur un cercle, non à son apogée mais à l’approche de celle-ci.

Serpent du Nouvel An chinois

Joyeuse Année du Serpent qui vous salue bien ! Shhhhhhhhhheeeeeeee !

Nouvel An chinois du Serpent

Encore un serpent du Nouvel An de styke Kawaii (nunuche, mignon, cucul la praline…) en chinois Kawayi.

Encore un serpent du Nouvel An de styke Kawaii (nunuche, mignon, cucul la praline…) en chinois Kawayi. Notez la “langue de belle-mère” chinoise que le serpent tient par la queue.

Mais cela ne l’empèche pas, au contraire, d’amasser du pognon !

Nouvel An du Serpent

Encore un Serpent du Nouvel An chinois Kawayi qui dit “Je suis Serpent ! ”

Fille Serpent

Et une Fille Serpent super Kawayi !

On est dans l’univers du Lianhuanhua donc du Manga chinois ! Le Vert annonce l’arrivée du Printemps. En Chine cela correspond au Nouvel An, donc à un Printemps très précoce.

Serpent fossile

Serpent fossile – ils sont présents sur la terre depuis de millions d’années !

Serpent corail noir

Un magnifique serpent d’eau – le serpent corail noir

 

Retour en haut de page

Calendrier Impérial

Year of the Snake

4711 année du Calendrier Impérial. Cette année le 10 février à 9H00 arrive le Nouvel An. Année du Serpent Noir Gui Si “nageant dans les herbes marines”

Le chiffre correspondant à cette année (4+7+1+ 0 = 12 ; 2+1 = 3 ) est donc le 3

Trois c’est simplement ce que produit Yin/Yang donc le Tao ou du moins le Taiji (Tao manifesté et en mouvement). Dans la version occidentale, donc de 2013 on trouve donc, en numérologie, le chiffre 6 (2 +1 +3 = 6). Ce sont les “Six Influences” ou “Six Influences Extérieures” que sont le climat, la thérapie, l’environnement familial ou social, les énergies ancestrales ou antiques, la prédestination (Ming)