La pratique et l’enseignement en France.

Dans les années cinquante Wang Zemin (Wong Tse Ming, Tai Ming Wong – 1909 2002) enseignait déjà à Paris, au sein de la communauté asiatique, ce qui lui avait été transmis au sein de sa famille et par les Maîtres Wang Xiangzhai et  Yip Man, dont il fut l’un des deux derniers disciples.

En 1974, il autorisa Georges Charles, son seul élève occidental,  à enseigner le Kung-Fu Wushu externe et en 1979 le Xingyiquan de l’Ecole San Yiquan et le Daoyin Qigong du Lingbaming. Et il le reconnut également comme le successeur et Maître Héritier en titre (Shengren Daoshi) de son Ecole. Georges Charles représente donc la cinquième Génération de la branche du Xingyiquan du Hebei qui elle même provient directement de la filiation de Yue Fei (1103 1142).

Cet enseignement s’est peu à peu transmis jusqu’à aujourd’hui au sein de l’Ecole San Yiquan et d’Ecoles Amies et associées. 
Suivant le souhait de Georges Charles cette transmission et cet enseignement s’effectuent dans un cadre associatif, chaque association étant libre de concevoir le cadre de son activité et pouvant adhérer à la Convention des Arts Classiques du Tao. Les enseignants sont libres de s’affilier, ou non, à une Fédération représentative. La plupart d’entre-eux souhaitent conserver leur indépendance.

 

Liens:

Retrouvez la liste des associations à cette adresse :  http://tao-yin.fr/associations/associations-membres/

La liste de nos membres enseignants: http://tao-yin.fr/membres-enseignants/