STAGE : QIGONG ET HANDICAPS

Loic_Bonheur

Stage de « Qigong » des Arts Classiques du Tao

pour adultes et jeunes handicapés Par Loic Rabault

loic_1 loic2

Vendredi 26 novembre 2010, un groupe de l’APAJH du Calvados (association pour adultes et jeunes handicapés) s’est réuni à la salle de judo du gymnase Mendes France à Ifs avec son éducatrice Aurélia Mousset pour découvrir le Qigong du Tao (Tao-Yin Qigong) avec Loïc Rabault de l’association Eveil.

Loïc Rabault, enseignant de l’école San Yiquan fondée par Georges Charles, et membre de la convention des arts classiques du Tao, a présenté les valeurs, les caractéristiques et les principes essentiels du Qigong du Tao (Tao-Yin Qigong).

Les futurs participants ont pu poser quelques questions concernant le rapport avec les «arts martiaux», le sens du salut, la facilité d’initiation à cette discipline inconnue, les possibilités de pratique lorsque l’on a des douleurs physiques, etc.

Sur le tatami, les participants écoutent attentivement et apprennent les mouvements pour «équilibrer» leur corps au niveau des pieds, du bassin et de la tête. Encore plein d’intrigue, chacun y met de sa meilleure volonté pour relier le souffle au mouvement…

loic3 loic4

Les premiers mouvements réalisés apportent une détente ressentie par l’ensemble du groupe et chacun petit à petit se laisse mener au geste et à la voix de leur enseignant avec une grande concentration. Mobiliser sans efforts, porter son attention sur sa respiration… des sensations nouvelles à découvrir.

loic5

Avec quelques explications et ajustements de posture, Loïc Rabault enseigne un mouvement pour relier

«le ciel et la terre»… Après une heure de pratique assidue, les premières impressions arrivent : «super», «ça détend les muscles»…

loic6 loic8

loic7

L’expérience est réussie et chacun se demande quand on pourra continuer.

loic9

loic11 loic10

Aurélia Mousset de l’ESAT APAJH du Calvados et Loïc Rabault de l’association Eveil sont heureux de leur collaboration et évoquent l’occasion de renouveler l’expérience avec un autre groupe… Que chacun soit remercié d’avoir contribué à la réalisation de cette expérience enrichissante et relaxante…

 

Un mot de Georges Charles

La pratique des Arts Classiques du Tao ne concerne pas que des gens sportifs et bien portants, donc en fait une minorité, mais toutes celles et ceux qui souhaitent profiter d’une activité corporelle, mais également intelligente, et ceci quel que soit l’âge ou la condition physique et même, dans une certaine mesure, le handicap. Il n’est donc plus question à ce niveau de « jeunesse et de sport » certains de nos pratiquants et anciens, sinon enseignants, n’étant plus tout à fait jeune ni tout à fait sportifs ! Mais il peut, par contre, être question de santé. Car nous souhaitons favoriser la santé et le bien-être dans un contexte de prévention, de bien être et de bon sens et au sein du milieu social habituel. Et nous n’avons pas l’intention de nous présenter aux Jeux Olympiques.

Voici plus de trente ans que nous oeuvrons dans cette direction au sein des Associations regroupées dans les Arts Classiques du Tao. Plusieurs interventions ont récemment eu lieu en direction des handicapés, des personnes de grand-âge ou à mobilité réduite, de malades atteints de l’Alzerheimer et dans tous les cas nous avons reçu un excellent accueil et l’engagement de recommencer l’expérience. De mon coté j’interviens, comme expert conseil, au sein des groupes Prémaliance et AG-2R La Mondiale pour mieux développer ces propositions. Ce stage de Loïc Rabault, enseignant des Arts Classiques du Tao, est la preuve que ces initiatives sont désormais prises en compte par les acteurs sociaux.