Vingt troisième Convention des Arts Classiques du Tao à Monteton.

convention-23eLe Château où s’est réunie la vingt troisième Convention des Arts Classiques du Tao se situe dans le bourg de Monteton au sud de la Dordogne. 
Nous étions donc, cette année, reçus par les « Barons du Sud-Ouest » et, en l’occurrence, Thierry Borderie, fondateur de l’association Artao et de l’Académie des Arts Martiaux Chinois Classiques (AAMCC) assisté par Giovanni Vidal, Bruno Rambaud et François Riba alias « San Toi ».  Thierry Borderie est le co-fondateur, avec Georges Charles, de la Convention, jadis nationale, qui regroupe désormais plus de soixante dix associations déclarées et cent trente Membres Enseignants certifiés par cette Convention.  Elle situe son action en France et DOM TOM, notamment à La Réunion avec Georges Mongenoty mais également dans la CE  avec un important groupe (Taoyinitalia) en Italie, en Espagne, en Belgique mais également au Brésil, au Quebec, en République Populaire de Chine.

Une minute de silence, en entrée de séance, est dédiée à notre Ami, Membre et Confrère Eric Messmer décédé il y a deux semaines à Palma de Majorque.

 

L’invitation du Maître Zhang Yulin en France.

Une quarantaine de Membres Enseignants avaient répondu à l’appel pour cette « cuvée 2016 »  où nous avions prévu de débattre de points importants comme l’invitation en France, toujours prévue, du Maître Zhang Yulin du Xingyiquan de la branche du Hebei et qui réside à Shenzhou, où se situe le Mémorial de Li Laoneng, sur la « Terre sacrée du Xingyiquan ». Le Maître Zhang Yulin, à l’instar de Georges Charles qui est donc, en quelque sorte, un cousin lointain, représente le chef de file de la Cinquième Génération de cette branche spécifique du Xingyi, à partir de Li Laoneng (Li Nengjan ou Li Luoneng) le «Maître Héréditaire » d’une succession ininterrompue remontant jusqu’à Yue Fei (1103 1142). Ils partagent le Titre de Shengren Daoshi (Homme Réalisé qui Maîtrise la Voie) mais que l’on traduit généralement ici par, excusez du peu « Grand Maître ».  Georges Charles préfère le titre de Chef d’Ecole.

Pour la petite histoire de Monteton Georges  Charles y était déjà venu dans la fin des années soixante dix suivre un stage avec le Maitre Masamichi Noro assisté de Dominique Balta.  Donc il y a près de quarante ans. 
Il a été décidé qu’un comité allait être créé afin de prévoir et de régler les données matérielles et les conditions de cette invitation.

 

Les attestations d’enseignement

Depuis sa création, il y a 23 ans, notre Convention délivre, en son nom, des attestations d’enseignement. Il ne s’agit pas de diplômes mais de la reconnaissance entre pairs, donc enseignants des Arts Classiques du Tao, qu’un enseignant est chargé de cours et qu’il reconnait, en retour, l’action de notre Convention. 
Il a été décidé que, concernant l’Ecole San Yiquan, dirigée par Georges Charles en tant que Maître Héritier et successeur de Wang  Zemin (1909 2002) les attestations remises sous l’égide de l’association IDAMCT, fondée en 1978, demeuraient de son fait et qu’il demeurait, suivant la tradition, le seul à pouvoir et à devoir en décerner.

Concernant les attestations des Enseignants des Arts Classiques du tao, afin d’éviter toute confusion, elles seront désormais décernées par trois Membres Fondateurs de la Convention et en présence de celle ou de celui qui la reçoit et des deux « parrains » qui soutiennent sa demande. L’un des « parrains » peut être l’enseignant qui a formé l’impétrant mais le deuxième doit être extérieur à son Ecole ou à son groupe.

Nous rappelons, comme nous le faisons depuis des années, que suivant la Constitution de la Cinquième République l’enseignement demeure libre en France ainsi que le droit, et le devoir, de fonder une Association régie par la Loi du 1er Juillet 1901. 
Nul, par contre, ne peut être obligé, contre son gré, de faire partie d’une association et à plus forte raison d’une « association dite fédération » fut-elle officielle ou non. 
Nous ne reviendrons pas sur la perte de délégation, il y a peu de temps, d’une fédération « officielle » et ceci suite à diverses malversations ni sur les déboires actuels de la « fédération officielle » qui venait, pourtant, de ramasser cette délégation.
Il suffit de lire ceci pour comprendre que nous ne souhaitons pas trop être confondus avec ces sympathiques interlocuteurs qui sont pourtant chargés « officiellement » de la destinée de nos pratiques !

 

Extrait du journal l’ÉQUIPE et de l’Agence France Presse (AFP)

La Fédération française de karaté et son président, Francis DIDIER , font l’objet d’une enquête administrative lancée par le ministère des Sports et de 3 plaintes pénales auprès du procureur de la République de Nanterre.
Pour lire l’Equipe suivez le lien:
http://www.lequipe.fr/Karate/Actualites/La-federation-francaise-de-karate-et-son-president-francis-didier-dans-le-tourmente/736705

Pour lire Ouest France suivez le lien:
http://www.ouest-france.fr/sport/karate/karate-mis-en-cause-le-president-de-la-federation-se-defend-4558741

Pour lire Le Parisien / Aujourdhui en France suivez le lien :
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-sports/karate-une-federation-et-son-president-dans-le-viseur-14-10-2016-6208968.php

Pour suivre L’Express suivez le lien :
http://www.lexpress.fr/actualites/1/sport/karate-une-federation-et-son-president-dans-le-viseur_1841057.html

Pour suivre l’Expansion suivez le lien :
http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/federations-sportives-les-champions-du-derapage_1341462.html

Et les Enseignants et pratiquants sérieux et honnêtes comprendront, une fois de plus, les raisons de notre souci d’autonomie dans le strict respect de a loi républicaine. 
Georges Charles vous engage à lire, et à méditer, ce qu’il dit sur ce sujet depuis de nombreuses années et ce qu’il propose pour échapper à ce rackett.

http://tao-yin.fr/georges-charles/convention-23c

 

Autres sujet traités :

  1. – Les niveaux et les grades. Intervention sur les Duan pat Thierry Borderie qui a déposé ce terme à l’INPI afin de le protéger. Il convient de le contacter si vous êtes motivés.
  2. – Gestion des vidéos sur divers médias (Youtube…etc). Les vidéos en ligne sont autorisées mais nous engageons les enseignants San Yiquan à demander l’autorisation de Georges Charles concernant les techniques liées à cette Ecole
  3. – Page « youtube » de la Convention principalement gérée par Thierry Borderie. La Convention agrée cette page.
  4. – Site des Arts Classiques du Tao : La gestion confiée à IDAMCT est reconduite.

Prochaine Convention prévue les 14 et 15 octobre 2017 à Paulhac en Margeride dans le Gévaudan.

 

Les ateliers pratiques

Ils ont eu lieu le dimanche 15 au matin avec :
•    Thierry Borderie : Atelier de Wangjia Taiji (Taiji de l’Ecole Wang propre à San Yiquan)
•    Bertrand Becker « Boum Boum » : Tigre et Grue de Hung Gar (Hongjia)
•    Xavier Dumont Directeur Technique IDAMCT « Une certaine vision du  San Yiquan »
Comme chaque année le « Repas des Provinces de France et d’ailleurs » a bien eu lieu et nous avons particulièrement apprécié la superbe cuisine périgourdine de nos hôtes.

La Convention 2016 a officiellement pris fin dimanche 16 octobre à 15H00 et nous nous donnons rendez vous l’an prochain à Paulhac en Margeride les 15 et 16 octobre 2017. 
Coordination pour l’organisation 2017 : Martine Charles, Daniel Fagès, Alain Rabrault, François Baillergeant…et notre Ami Daniel Martin du Bon Accueil !

Lien avec le Château de Monteton :
http://chateaudemonteton.fr/mod-website/hebergement.htm

Enregistrer